Vu sur Collioure

Que faire dans les Pyrénées Orientales en un week-end ?

Accueil » Que faire dans les Pyrénées Orientales en un week-end ?

Région située entre mer méditérannée et montagnes, les Pyrénées-Orientales ne manquent pas de jolis coins à découvrir le temps d’un week-end (ou plus). Étape incontournable lorsque l’on s’y rend, Collioure ou la « perle de la Côte Vermeille », est une petite ville de bord de mer, située entre Argelès-sur-Mer et Banyuls, à 30 km au sud de Perpignan.

La ville est très prisée dès que les beaux jours reviennent et attire les visiteurs à la fois pour son patrimoine historique et la beauté de sa situation géographique. Il est alors difficile de circuler en voiture aux abords de la ville. De nombreux parkings (du P1 au P6) sont disponibles et une fois la voiture garée, Collioure se visite à pied : le port, l’Eglise Notre-Dame-des-Anges, le château royal, la chapelle Saint-Vincent et le phare.

Collioure est une ville typique du Sud de la France et cela se retrouve fortement dans les façades colorées de sa vieille-ville ainsi que dans le quartier du Mouré qui se développe derrière la plage du Faubourg. Il y fait bon se balader, respirer l’air marin, et une fois que les fortes lumières de la journée se sont apaisées, ne manquez pas d’observer sur le port les couleurs que le coucher du soleil laisse se dessiner sur la baie.

A 15 min à pied du château, un chemin assez pentu qui traverse un magnifique champ d’oliviers, mène au moulin de Collioure que l’on aperçoit d’en bas, depuis la plage Saint-Vincent. Une fois en haut, après quelques efforts, une superbe vue sur la ville et ses alentours se dévoile comme récompense, entre mer et montagne. Dans les environs, le fort Saint-Elme (qui était malheureusement fermé lors de notre passage), est également à voir. Juché sur sa colline, celui-ci se mérite aussi, situé à 40 min de marche depuis le château.

Pour ce petit week-end de deux jours, nous avions pris une nuit dans Port-Vendres, à l’hôtel « le Jardin des Cèdres ». Nous en avons donc profité pour visiter cette ville également, mignonne mais avec beaucoup moins de charme que celle de Collioure. Dans l’après-midi, nous nous sommes rendu au Cap Béar, à 20 min en voiture de Collioure. Nous nous sommes baladés en bord de falaise le long de la mer, jusqu’au phare du Cap Béar avant de rejoindre le site classé de l’Anse de Paulilles. On accède à cette anse par une promenade au coeur d’un parc naturel protégé qui nous conduit jusqu’à l’une des plus belles plages de la région, avec son eau transparente qui invite à la baignade.

Cette région abrite un sentier du littoral qui part d’Argelès jusqu’à la ville de Cerbère peu avant la frontière espagnole. Il offre une belle randonnée de 32 km longeant criques, villages et paysages pittoresques. Ce long sentier peut être découpé en plusieurs étapes. Le « chemin des douaniers » est un incontournable des chemins de randonnée de la région et permet de relier la plage du Racou de Port-Argelès à Collioure. Nous n’avons malheureusement pas eu le temps de le faire, une deuxième nuit sur place aurait été nécessaire. Nous vous conseillons donc plutôt 3 jours et 2 nuits si vous voulez avoir le temps de faire Collioure et ses alentours. Pour visiter seulement la ville de Collioure, une journée est amplement suffisante.

Pour finir votre séjour en beauté, une petite pause gourmande s’impose pour les amateurs. Avant de quitter la ville, ne pas oublier de ramener les fameux anchois de Collioure, une spécialité du coin !

Phare de Collioure dans les Pyrénées Orientales

Egalement, et si votre temps dans les Pyrénées Orientales vous le permet, passez voir les gorges de Gouleyrous, situées à 30km au Nord-Ouest de Perpignan. Petits joyaux naturels catalans partagés entre les falaises de Tautavel et de Vingrau, elles sont un lieu tranquille où l’on vient se ressourcer et y respirer l’air frais. Pour les amateurs de sensations fortes, il est possible de faire de l’escalade le long des parois rocheuses calcaires ou simplement une petite balade autour des eaux claires, en contemplant le beau paysage. Malheureusement, la baignade dans ce cadre sauvage n’est pas autorisée, on peut seulement se rafraichir en s’y trempant les pieds.

Infos pratiques :

  • Munissez vous de chaussures de marche qui ne glissent pas sur les rochers
  • Le parking est payant : 5euros pendant l’été et gratuit le reste de l’année

Pour un week-end alliant découvertes et repos, le département des Pyrénées Orientales est une destination toute choisie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *