Accueil » La Réunion : Visiter la Côte Ouest

La Réunion : Visiter la Côte Ouest

La Côte Ouest est connue pour ses belles et longues plages de sable où la baignade est sécurisée pour la plupart. L’Ouest de la Réunion se situe entre La Possession et Saint-Leu, grimpe jusqu’au Grand Bénare et couvre une partie du cirque de Mafate. On appelle cette côte, “la côte sous le vent” car elle est abritée des alizées permettant de lui donner sa méteo particulièrement chaude et séche. On voit qu’il pleut beaucoup moins sur ce littoral Ouest que dans le Sud Sauvage car sa végétation est beaucoup moins exuberante, tout semble plus sec. Cette côte est également très touristique du fait de la présence de la quasi-totalité des plages de l’île, des lagons de la Réunion. C’est ce que l’on pourrait appeler la Réunion version “carte postale.” Par conséquent lors de la haute saison, la plupart des spots de cette côte sont pris d’assaut et il faut se lever tôt pour espérer avoir la chance d’éviter la foule. Malgrés cela, on y trouve parmi les plus beaux paysages de l’île et elle regorge d’activités culturelles et sportives en tout genre ! Un incontrounable !

Les plages de la côte Ouest

La plage de Boucan-canot à Saint Paul : Magnifique plage de sable clair et eau translucide aux reflets turquoises. Malheureusement la baignade y est interdite en règles générales, mais une zone de baignade sécurisée avec des filets anti-requins a été installé pour profiter de ce coin absolument sublime. Nous avons eu la chance de nous y baigner et de s’éclater dans ses vagues hautes de près de 2m. Un régal ! Un bassin aménagé à été crée sur la droite de la plage pour une baignade sécurisée et permanente. De nombreux restaurants et bars bordent la plage, l’ambiance y est très sympathique pour boire un verre ou carrément se restaurer après une bonne journée de plage. La station balnéaire abrite également de nombreux hôtels, l’ambiance y est toujours très animée. C’est notre coup de coeur au niveau des différentes plages de l’Ouest de la Réunion que nous avons pu tester !

Le week-end, cette plage est prise d’assaut. Il est alors difficile de se garer à proximité. Il vous faudra marcher un petit peu, mais bon comme on dit les bons spots ca se mérite !

La plage des Roches Noires à Saint Gilles : plage de sable blanc fin située après le port de Saint-Gilles, en plein centre ville. Ici pas de barrière de corail ni lagon, mais avec une zone de baignade surveillée. Juste à côté, plusieurs glaciers, bars et restaurants seront là pour ravir vos papilles gustatives. Et si vous avez besoin d’un samousas, une seule adresse : Chez Loulou ! Quoi de mieux de manger un petit samousas en admirant la soleil se coucher sur cette plage de sable fin.

La plage des Brisants à Saint-Gilles : Située juste avant le port de Saint Gilles, voici une magnifique plage, très propre, à l’eau claire et translucide avec sable clair et fin. La baignade n’est cependant pas autorisée. Nous avons pu assister sur cette plage à un événement mondial pour le beach tennis, à savoir l’Open des Brisants qui est l’équivalent d’un Grand Chelem au Tennis comme par exemple Roland Garros. C’était festif, bien organisé, nous avons passé des bons moments que ça soit les rencontres en elle même grâce au public qui était en folie sur chaque point, ou bien les petites pauses baignades dans cette eau chaude entre les différents matchs.

La plage de l’Hermitage : Belle plage de sable fin clair et aux eaux translucides laissant apercevoir coraux et poissons. . Elle est bordée de filaos sous lequel il y est possible de s’installer à l’ombre dans un hamac et/ou de pique-niquer. La bande de sable est assez étroite du fait de l’installation d’enclos tout le long de la plage. Cette plage est protégée par la barrière de corail ce qui permet de s’y baigner en sécurité. Plusieurs snacks de plage sont présents sur place pour se restaurer.

La plage de la Saline : Belle et longue plage de sable fin et clair. Eau translucide laissant voir les fonds marins. N’oubliez pas de prendre le matériel pour faire du snorkeling. Ce serait dommage de rater la beauté des différents coraux et poissons. La plage est bordée de filaos et de quelques palmiers. Baignade autorisée car protégée par le lagon.

La plage de Trou d’eau : Elle correspond à la partie Sud de la plage de la Saline. Bordée de palmiers et de filaos formant une zone d’ombre agréable sur la plage. Baignade autorisée. Possibilité de louer des paddle (7e les 30min, 12e l’heure) ou kayaks transparents (15e la 1/2h, 25e l’heure).

La plage de la Pointe des Trois Roches : C’est une plage de sable clair, assez grossier, à l’eau translucide. La baignade y est autorisée. Ce n’est pas la mieux dans l’Ouest de la Réunion mais il y a moins de monde que sur la plage de l’Hermitage. Située entre La Saline et les Trois Bassins.

La plage de Saint-Leu : longue plage de sable gris, bordée de filaos. Derrière la plage se trouve de nombreux espaces de loisirs : parc pour les enfants, terrain de pétanque, terrain de beach tennis… ainsi qu’un petit bar : le Four à Chaux.

La plage de l’Etang-Salé : Jolie plage de sable fin noir volcanique. Très étendue sur 1,5km, elle est bordée de filaos. Elle est divisée en deux zones :

  • – La Grande plage qui ne posséde pas barrière de corail. On y retrouve les surfeurs qui s’amusent à prendre les vagues qui déferlent. Ici, la baignade n’est pas autorisé à cause des requins qui ont pu être observé au fil des années.
  • – Le Bassin pirogue situé au Sud, non loin du port de pêche est protégé par une barrière de corail : Cela permet de s’y baigner et de faire du snorkeling tranquillement. C’est un lieu idéal pour les baignades en famille.

Restez y jusqu’au sunset. Un coucher de soleil à cet endroit est également un moment incroyable surtout si il est accompagné d’une petite Dodo (Bière locale, pas d’excès les amis).

Les villes de la côte Ouest de la Réunion

Saint-Paul : Deuxième plus grande ville de l’île après Saint-Denis, il ne faut pas manquer son marché forain qui se tient tous les vendredis et samedis matin sur le front de mer. Vous pourrez y trouver un grand nombre d’artisans qui vous présenterons les spécialités de la Réunion ( culinaire, artisanat). Il y en a pour tous les goûts avec des samoussas, des bouchons, bonbon miel, rougail saussisse. Ce que nous avons vraiment apprécié, c’est de boire un bon jus de canne frais ou de l’eau de coco durant la matinée ou l’on arpentait les allées du marché.

Rendez vous ensuite à l’Etang de Saint Paul classé réserve naturelle nationale. Il abrite une biodiversité remarquable tant en faune qu’en flore. C’est la plus grande zone humide du littoral de l’Ouest de la Réunion mais plus globalement de l’île. Juste à côté se trouve la Cocoteraie : grand parc où trône de nombreux palmiers. L’endroit est très sympa pour y pique-niquer.

Le centre-ville n’est pas exceptionnel en terme de choses à voir, mis à part la place du Général de Gaulle où se trouve l’hôtel de ville et le front de mer (plage de sable noir volcanique, la baignade y est interdite).

Saint-Gilles les bains : Station balnéaire sympathique de l’Ouest de la Réunion. Le port de Saint Gilles est le point de départ d’excursions en mer à la recherche de dauphins et baleines (en saison, plutôt en septembre). De nombreuses compagnies (DuoOcéan) proposent leurs balades en mer (sortie au coucher du soleil, excursions avec possibilité de nager avec les dauphins…). Nous avons choisi la compagnie Batopéi et l’on ne regrette pas : superbe balade! De plus, la compagnie vous fait -25% sur la tarif initial (28e/pers) si vous n’avez pas la chance de voir de dauphins durant votre sortie en mer.

Saint-Leu : petit centre ville, église en pierre noire. Sans grand intérêt niveau touristique. Son marché forain ce tient tous les samedis matins le long du front de mer, derrière le port.

Saint-Louis : centre ville sans grand intérêt, mis à part son église et sa mosquée. Cette ville est le point de départ pour rejoindre Cilaos.

Je vous remets la carte des plages autorisées pour la baignade, ca peut toujours servir !

Source : https://habiter-la-reunion.re/

Le Port : située juste après la ville de Saint Paul en remontant vers le Nord. Seul port industriel de l’île, d’où son nom.

La Possession : située après la ville du Port et avant Saint-Denis. Plutôt résidentielle, c’est cependant un bon point de chute pour découvrir le cirque de Mafate qui se situe dans ses hauteurs.

Les randonnées de l’Ouest de la Réunion

Le Cirque de Mafate : Situé au centre-ouest de la Réunion, à l’origine, le cirque de Mafate a été peuplé par des esclaves en fuite ce qui en fait un lieu chargé d’histoire sur l’île de la Réunion. L’accès est uniquement pédestre ou se fait via les airs (ULM, hélicoptère..).  Il fait partie des 3 grands cirques de l’île de la Réunion inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Il se caractérise par des montagnes abruptes, très découpées et à la végétation rase. Ce lieu fascinant possède de nombreux chemins de randonnées plus ou moins longs et durs permettant de découvrir des points de vues à couper le souffle. Si vous voulez y passer plus d’une journée en enchainant les différents randonnées, des gites sont disponibles pour la nuit.

Voici les randonnées que nous avons faites pour découvrir les paysages de ce cirque :

  1. La randonnée de la Canalisation des Orangers au départ du parking de Sans Soucis. La balade complète dure 9h30 pour 28km A/R pour atteindre l’ilet des Orangers. Nous avons fait demi tour avant la fin et marché pendant 5h15 – 18km A/R. La randonnée débute par un enchainement de lacets en montée pendant une cinquantaine de minutes, très éprouvantes. Ensuite, le reste de la marche n’est que du plat sur un chemin à flanc de montagne, parfois assez étroit (faire attention) et offre des points de vue absolument grandioses sur le cirque de Mafate. Je recommande !
  1. La randonnée Cap Noir-Dos d’Ane / Sentier Roche Vert Bouteille : Le départ se fait sur les hauteurs du village de Dos d’Ane, situé non loin de La Possession. Commencez la balade par une marche très facile de 10 min jusqu’au Cap Noir, un promontoire offrant une vue grandiose sur le cirque de Mafate et le Piton Cabri (entre autres). Continuez pendant une quarantaine de minutes en direction du sentier Rocher Vert Bouteille pour découvrir d’un côté un magnifique panorama sur la rivière des Galets et de l’autre le village de Dos d’Ane. Cette partie comporte plusieurs échelles et grimpe pas mal (370m de dénivelé). La randonnée forme une boucle de 1h30 A/R (nous avons mis 1h50 avec les pauses photos/repos). Pour les randonneurs qui ne restent pas longtemps sur l’île, c’est clairement la randonnée que vous devez faire pour découvrir Mafate. Avec le Maïdo, le Cap Noir constitue l’un des plus beaux points de vue sur le cirque de Mafate. Randonnée inoubliable, je recommande à 100% !

3. Le point de vue du Piton Maido : Situé sur les hauteurs de Saint Paul, le Maido offre un point de vue remarquable sur le cirque de Mafate à 2190m d’altitude. Le point de vue est directement accessible en voiture. C’est également un super spot pour y observer le lever du soleil et le point de départ de nombreuses randonnées vers Mafate (dont la randonnée du Grand Bénare – 7h A/R). Le soleil se reveille tôt à la Réunion, prevoyez d’être sur place vers 5 h. Mais ne vous attendez pas à être seul, j’ai été surpris par le nombre de personnes sur place. Je vous conseille de monter un peu plus haut que le point de vue classique pour en profiter au maximum et ne pas être serré en observant ce spectacle magique. Attention pour ceux qui ont le vertige, c’est assez impressionnnant lorsque l’on regarde en bas !

Petit conseil : Si vous décidez d’y aller plus tard qu’au lever de soleil, il faudra quand même y aller avant 10h/11h car les nuages arrivent très vite et bouchent complétement le point de vue … Ca serait bête de faire 1h de route pour ne rien voir …

Le Cirque de Cilaos : Situé dans le Sud-Ouest de la Réunion(appartient techniquement au Sud, nous avons choisi de le placer dans l’Ouest pour une question de praticité), on accède à ce cirque depuis la ville de Saint-Louis puis passage obligatoire par la “route aux 400 virages” qui laisse découvrir de magnifiques paysages sur les remparts de Cilaos.

Une fois arrivé au cœur du cirque, il vous faut déambulez dans les rues du beau village qu’est Cilaos, très coloré, fleuri et typique avec de superbes maisons créoles. Ne manquez pas l’église Notre Dame des Neiges située juste devant le plus haut sommet de l’île et même de l’Océan Indien, le fameux Piton des Neiges. On connait ce village dans le monde entier pour une production typique de la région, les lentilles de Cilaos mais également pour son vin. Pour la petite anecdote, ce nom aurait pour origine “Tsilaosa”, qui signifie en malgache « lieu où l’on est en sécurité ».

Pour avoir une belle vue panoramique sur le cirque, vous pouvez vous rendre directement en voiture au point de vue de la “Roche Merveilleuse” ou à pied (2h A/R) via un sentier qui commence au niveau des thermes de la ville.

Le cirque est également le point de départ de plusieurs randonnées. Voici celles que nous avons faites :

  1. Bassins des anciens thermes : Randonnée facile d’un peu moins d’une heure A/R. Le départ se fait au fond du parking situé sur la gauche juste avant d’arriver à l’église de Cilaos. La balade commence par 500m de lacet en descente, on atterri ensuite sur une route, il faut prendre à gauche puis à droite et contourner les anciens thermes et s’enfoncer dans une forêt en longeant la rivière à la découverte de deux beaux bassins et chutes d’eau.

  1. Bassin bleu : Nom trompeur car celui-ci s’est effondré lors d’un éboulement, mais il y persiste des vasques d’eau dans un cadre agréable. Randonnée très facile d’une quarantaine de minutes A/R, le départ se fait sur la gauche, une fois que l’on a passé les thermes de Cilaos .
  1. Bassin Fouquet (40min A/R – moins de 2km) : On y accède en prenant à gauche avant les thermes de Cilaos, direction l’îlet à Cordes et il faut se garer devant l’arrêt de bus n°62. Après une courte randonnée sans grande difficulté (mis à part le retour avec la remontée de marches) on arrive sur une belle cascade avec un bassin translucide qui n’a pas de nom officiel sur les cartes. Pour accéder à la véritable Cascade Fouquet, il faut traverser à gué la rivière, prendre à gauche et longer la rivière sur 200m, la cascade se trouvant en aval du premier bassin. Attention à ne pas vous approcher trop près du bord, les roches lisses sont glissantes. Il vous faut alors rajouter 30min A/R et on peut seulement voir le haut de la cascade. Pour accéder à son pied, le plus simple est de remonter en amont à partir de la cascade de Bras Rouge.
  1. Cascade de Bras Rouge (1h30 A/R – 5km) : Très belle cascade dont le jet d’eau est assez atypique car semble directement sortir de la roche. On accède seulement au sommet de la chute, et il faut faire attention de ne pas trop s’approcher du bord car les dalles lisses sont très glissantes. Pour y accéder, prendre le chemin qui monte à gauche juste avant les thermes de Cilaos direction l’îlet à Cordes, et après quelques virages, garez vous devant le panneau qui indique le départ de la randonnée sur la gauche de la route. La descente jusqu’à la cascade est assez facile, le remontée est un peu plus raide avec 350m de dénivelé et plusieurs marches à franchir. Vous pouvez également commencer le sentier au niveau du parking situé à gauche, juste avant d’arriver à l’église à Cilaos. Vous empruntez ainsi le même début de chemin que pour rejoindre les bassins des anciens thermes. Il faudra alors rajouter 30min A/R. Depuis la cascade de Bras Rouge, il est également possible de remonter jusqu’au pied de la Cascade Fouquet (nous ne l’avons pas fait, ce sera pour une prochaine fois).
  1. Bassin La Roche : Beaux bassins creusés dans la roche, qui se suivent et dont l’eau en cascade constitue de petits toboggans naturels. Le chemin pour y accéder n’est pas indiqué ni balisé. A partir de la cascade de Bras Rouge, il vous faut traverser la rivière et prendre le chemin qui monte en lacets sur la gauche, puis passer devant un gros rocher que vous laissez sur votre gauche et enfin repérer un discret sentier qui commence entre de géants cactus (chocas). A partir de là suivez le chemin unique puis montez sur la droite, passer sous un tronc d’arbres assez bas, continuez de grimper et de gravir plusieurs montées abruptes en se tenant aux racines ou troncs d’arbres, suivez le chemin à flanc de falaise très étroit (faire très attention pour les personnes sujettes au vertige). Au bout d’un moment, vous arriverez à une intersection, laissez le chemin qui monte sur votre droite et continuez tout droit. Le chemin descend ensuite jusqu’au bassin. On vous déconseille de vous y rendre avec des enfants car certains passages sont très chaotiques. La randonnée ne dure que 30 minutes mais est très intense, il faut s’aider des mains à plusieurs reprises et les marches naturelles sont hautes.

La Fenêtre des Makes : Située sur les hauteurs de Saint-Louis, ce belvédère offre une vue spectaculaire sur le cirque de Cilaos et le Piton des Neiges à 1580m d’altitude. C’est un incontournable de l’Ouest de la Réunion. On peut y apercevoir au loin les villages de Cilaos, l’îlet à Cordes, Palmiste Rouge et Bras-Sec. Pour maximiser vos chances d’avoir la vue dégagée sur ce promontoire qui s’ennuage très vite, il vous faut partir très tôt. Nous l’avons vu bien dégagé un jour en arrivant à 9h45 après la troisième tentative… Depuis la fenêtre, il est possible de faire plusieurs randonnées (dont le petit Matou, Camp 2000). Nous nous sommes rendus jusqu’au Piton Cabri en 1h15 A/R, qui offre au fil de la marche une superbe vue sur la route au 400 virages qui mène à Cilaos.

Le Cap de la Houssaye : Situé entre Boucan Canot et la ville de Saint Paul, ce site entre mer et savane, est un lieu où plongeurs et pécheurs aiment se retrouver. Pendant l’hiver austral, c’est un lieu privilégié pour l’observations des baleines qui peuvent passer très prés du littoral.

La Savane de Saint Paul : Zone à la végétation sèche qui s’étend derrière le Cap de la Houssaye. Pas de chemin balisé à suivre, baladez vous sur les sentiers comme bon vous semble. N’oubliez pas de quoi vous protéger du soleil qui tape fort.

Le Bassin Vital : Randonnée d’une heure A/R. A l’arrivée : un grand bassin vert sans grand intérêt. Nous avons fait la randonnée pour y voir une belle cascade (comme indiqué dans le guide) or celle-ci n’est présente qu’en saison des pluies (nous étions pourtant en saison des pluies et il avait plu la veille). Nous étions un peu déçu mais vous aurez peut-être plus de chance que nous si vous décidez d’y aller.

Les Trois Bassins : La randonnée des 3 bassins est très fréquentée !! Impossible de prendre des photos seuls sur place hormis peut être y arriver très tôt! Elle permet de voir le bassin des Aigrettes (le plus beau) avec une grande et jolie cascade, mais aussi le bassin Malheur et le bassin Comoran (plus petit). Randonnée facile, baignade possible mais allez-y tôt si vous voulez profiter du lieu sans la foule. Pour accéder à ces bassins, il faudra soit passer sous une barricade dans l’eau ou alors escalader et traverser le petit ruisseau à l’aide une corde présente sur place. Ne vous inquiétez pas, ça se fait assez facilement.

Grand Bassin et cascade du Voile de la mariée : Randonnée très sportive, le magnifique paysage qui vous attend dans la vallée se mérite ! Le départ se fait sur la gauche au niveau du belvédère de Bois-Court. Après avoir admirer la vue magnifique sur les remparts de la plaine des Cafres, il vous faut descendre pendant 1h30 jusqu’au village de Grand Bassin à flancs de falaise avec quelques passages étroits. Continuez ensuite pendant 30min jusqu’à la cascade en prenant à gauche une fois la passerelle passée, puis traverser la rivière pour rejoindre la rive opposée (passage délicat, faire attention car les rochers peuvent être glissants). Continuez de nouveau quelques mètres le long de la rivière jusqu’au bassin. Une eau cristalline vous y attend ainsi qu’une belle cascade dans un décor de nature verdoyante. Après avoir bien profiter du paysage et pourquoi pas s’y baigner (même si l’eau y est fraiche), prévoyez 2h30 de remontée, très rude et qui semble interminable avec une multitudes de marche et un dénivelé de plus de 750m…

Les autres points d’intérêts de l’Ouest de la Réunion

Le Souffleur Saint-Leu : Il s’agit d’un phénomène naturel particulier situé sur le littoral de Saint-Leu, situé dans l’Ouest de la Réunion. A cet endroit, la roche volcanique forme une grotte sous marine dans laquelle s’engouffre la houle, et celle-ci met sous pression l’air contenue dans la grotte, à l’origine du jet. Les jours de forte houle, la scène est encore plus impressionnante. Le jet d’embruns peut mesurer jusqu’à plusieurs mètres de hauteur.

La Pointe au Sel : Zone située au Sud de Saint-Leu qui doit son nom au sel exploité de manière artisanale sur le site depuis plusieurs siècles. Sur place : des salines, une crique de sable blanc et un bassin où il est possible de se baigner. Vous pouvez vous y rendre au sunset pour admirer un beau spectacle.

Le temple Siva Soupramanien : Temple hindou situé à Piton Saint Leu, sur les hauteurs du littoral Ouest de la Réunion. Très imposant de par son architecture et les couleurs qu’il arbore, ce temple vaut le coup d’œil. La visite de l’intérieur n’est malheureusement pas autorisée, seuls les fidèles peuvent s’y rendre.

Le Jardin Mascarin (7€/pers) : Toujours dans l’Ouest de la Réunion, ce jardin botanique est situé sur les hauteurs de Saint-Leu. Vous y découvrirez une diversité de plantes réunionnaises, palmiers, succulentes, cactus fruitiers tropicaux, caféiers, bambous… Egalement sur place, une boutique de souvenirs et un restaurant. Ouvert du mardi au dimanche de 9h à 17h.

La maison du Coco : Si vous voulez en apprendre d’avantage sur ce fruit exotique qu’est la Coco, foncez ! Situé à Saint-Leu, en plein cœur d’une cocoteraie, retrouvez ce superbe atelier alliant explications (sur l’origine de la noix de coco) pratique (avec l’ouverture d’une noix de coco et un atelier d’initiation au tressage des palmes) et enfin dégustation des différents produits que l’on obtient à partir de ce fruit. Nous nous sommes régalés, je vous le recommande ! Sur place, une boutique, un bar, un coin restauration, et un petit parc animalier avec paons, porc et coqs, le tout dans un joli cadre de verdure. Atelier coco (à 10h ou 14h) : 10e/p (durée : 2h), simple visite du domaine : 5€/p.

Le Jardin des Tortues : Situé aux Avirons, ce jardin animalier permet de découvrir une multitudes d’espèces différentes de tortues terrestres et aquatiques venues monde entier! Pour 1e en plus du tarif de la visite (8e/personne), vous avez la possibilité de nourrir des tortues géantes venues des Seychelles ! Un super moment dans l’Ouest de la Réunion. Je recommande !

Le Gouffre de l’Etang Salé : Long couloir naturel formé de roches noires volcaniques dans lequel l’océan déchainé s’engouffre et qui offre un joli spectacle lorsque les vagues viennent se fracasser contre la falaise.

Kélonia : C’est un centre de sauvetage et de soins des tortues marines blessées ou malades. Ce centre sensibilise également à la protection des océans. Vous pourrez y observer plusieurs tortues marines dans de grands bassins alimentés en eau de mer. Les tortues une fois guéries seront relâchées en pleine mer, les tortues les plus faibles resteront dans le centre en observation. C’est très interessant et permet d’ouvrir les yeux sur les problèmes de plastique et autres déchets que l’on retrouve dans les océans.

Ouvert tous les jours de 9h à 18h, tarifs : 8e/pers (5e en tarif réduit si vous avez fait le jardin des tortues avant). Possibilité de faire une visite guidée (10h/11h30/14h/15h15 et 16h30) sans supplément, il faut simplement le demander à l’accueil.

Survol de l’île : Il est possible également de survoler l’île par différents moyens :

  1. En Hélicoptère : C’est l’option que nous avons choisi pour découvrir la Réunion par les airs. En fonction des compagnies ( Run Helico, Corail , Helilagon), le prix varie mais ça reste le moyen le plus couteux ( entre 300 et 350 euros 1h pour l’ensemble de l’île ). Différentes options vous sont proposé allant sur survol simple du lagon de l’Ouest de la Réunion à toute l’île. Nous avons choisi la compagnie Run Hélico qui est très professionnelle. C’est une expérience à faure une fois dans sa vie surtout si l’on a pas de drone. Ca donne une autre dimension aux lieux que l’on a arpenté durant des mois à pied. Ca vous fera des souvenirs inoubliables. Bien sur, il n’y a pas que des aspects positifs : manque de place dans l’helicoptère (6 par hélicoptère) , place en fonction du poids (les plus légers seront sur les places devant) donc on ne peut pas choisir sa place … c’est embetant pour ceux qui veulent immortaliser cet instant en photo. On a pas la même vision en fonction des places. Après c’est bien sur une expérience que je recommande !

  1. En ULM : Ici pas de problème de place, vous êtes seul avec le pilote donc vous pourrez apprécier grandement la vue et prendre des photos quand bon vous semble. Le prix est moins cher (150/200euros) que l’hélicoptère. C’est une alternative intéressante. Nous ne l’avons pas fait car sinon nous n’aurions pas pu être ensemble pour ce moment extraordinaire. Le départ se fait en général de l’aéroport de Pierrefond.

Gastronomie

Le DCP – Saint Gilles (présent aussi à Saint Pierre): restaurant qui ne propose que du poisson frais cuisiné de toute sorte que ce soit cru ou cuit : en tartare, en carpaccio, en sushi, marinés, frit. Pour les amateurs de poissons, c’est le meilleur endroit, on s’est régalé ! Plats 20-25e.

La Barque : restaurant situé sur le front de mer de Saint-Paul, la plus grand ville de l’Ouest de la Réunion. Nombreux choix de plats (viandes et poissons). Prix élevés (plat 25-30e) mais produits frais et de qualité. Nous avons testé le thon mi-cuit et le tataki de thon. Un délice !

Les Balançoires : restaurant de plage situé au bord de l’Ermitage, les pieds dans le sable. Propose des brunch ainsi que des plats à la carte et de très beaux desserts.

La Varangue du Lagon : restaurant-snack situé au Nord de la plage de la Saline. Propose de très bons cocktails (8-9e).

Ti Boucan : il s’agit du dernier restaurant qui longe la plage de Boucan-Canot. Très bon rapport qualité/prix avec la formule midi : entrée + plat ou plat + dessert à 13,90e. De très bons plats à carte également : trilogie de thon, tartare, rougail saucisse (entre 12 et 21e). En prime une vue sur l’océan, mais pour cela pensez à réserver !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

5 comments