Accueil » La Réunion : Découvrir le Sud Sauvage

La Réunion : Découvrir le Sud Sauvage

Située dans l’Océan Indien, à l’est de Madagascar, “l’île Intense” comme on l’appelle ici, jouit d’un climat tropical agréable en hiver comme en été. Le Sud de la Réunion regorge de territoires sauvages (d’où son nom de “Sud Sauvage”) beaucoup moins touristiques que sa côte Ouest et pourtant tout aussi magnifiques. Plus humide, la végétation est plus luxuriante que dans l’Ouest ou elle sera davantage aride, sèche.

Dans cette partie de l’île, très peu de plages de sable, vous y trouverez un littoral escarpé et sculpté par les coulées de lave et l’Océan Indien. Cette côte tourmentée parsemée de roches noires volcaniques est une caractéristique du Sud de l’île.

Les plages du Sud

La plage de Ti sable (++) à Saint Joseph : très belle plage de sable noir, entourée de roches volcaniques qui contraste avec le bleu turquoise de l’Océan Indien. Nous avons vraiment adoré cet endroit. La végétation est magnifique. Attention, comme toutes les plages du Sud de la Réunion, on ne peut pas se baigner mais simplement s’y tremper les pieds car les requins ne sont pas loin. Un sentier du littoral vous permettra de vous balader en appréciant la puissance des vagues venant se fracasser sur les roches. Il est d’ailleurs très agréable de venir y faire un petit décrassage matinal. Testé et approuvé ! Pour vous garer vous aurez 2 choix, soit sur un terrain vierge vers le lycée professionnel agricole et horticole où il faudra emprunter un petit sentier pour rejoindre la côte, ou de l’autre côté du sentier du littoral, un parking vous attendra situé directement au bord de l’eau.

Au coucher du soleil, les lumières sont encore plus spectaculaires !

La plage de Grande Anse : très belle plage de sable bordée de palmiers. Un bassin a été aménagé formant une piscine naturelle d’eau de mer où il est possible de se baigner sans risque car abrité de la houle par des roches volcaniques. Prévoyez tout de même les chaussures de plage car de nombreux rochers risquent de vous blesser. Le site comprend un parc verdoyant avec des aires de pique-niques, espaces verts, camions-bars… Il fait bon de s’y balader en admirant la vue qui s’offre à vous et respirer l’air marin. Un vrai bol d’air frais !

Pour information, le week-end beaucoup de locaux viennent se détendre sur les aires de pique-niques aux sons de la musique créole pour passer une bonne journée en famille. Conséquences : le parking est complétement saturé. Vous avez toujours la possibilité d’attendre pour essayer de trouver une place proche de la plage ou bien il vous faudra remonter la côte en espérant trouver une place plus loin.

Manapany-les-bains : un bassin d’eau de mer a été aménagé pour permettre la baignade en toute sécurité. Situé en face du restaurant “Chez Jo”.

La Pointe/plage du Tremblet : Située après la ville de Saint-Philippe, le littoral sauvage est présent dès les premiers instants. Garez vous sur le parking et descendez pendant une dizaine de minutes jusqu’à la plage de sable foncé (vert), et admirez la végétation luxuriante jusqu’à la coulée de lave de 2007. Par temps de pluie, il est possible d’apercevoir des cascades tomber du mur de végétation qui fait face à la plage.

La plage de Saint Pierre : Située près du port de plaisance, c’est la seule plage du Sud où il est possible de se baigner car protégée par le lagon. Très belle plage de sable blanc, eau translucide aux reflets turquoises et accessible à pied depuis le centre ville ! La plage dispose de douches publiques.

Voici la carte des plages autorisées à la baignade à la Réunion. Vous pouvez retrouver à la fois des plages de sable fin et des des plages de sable noir volcanique comme à Ti Sable. La diversité est elle aussi marquée au niveau des plages. La plupart sont situées dans l’Ouest de l’île. Nous les détaillerons dans l’article dédié à cette partie de l’île.

Source : https://habiter-la-reunion.re/

Les cascades du Sud de la Réunion

La Cascade Jacqueline : rendez-vous à la marine Langevin puis prenez sur la droite. Un chemin longe la rivière Langevin jusqu’à la cascade situé à seulement 400m de l’océan. Vous pouvez soit enjamber d’énormes blocs rocheux soit passer plus haut et suivre le chemin au travers d’une végétation luxuriante. La randonnée est facile (20min aller) mais faites attention aux moustiques !! La cascade se jette dans un bassin où il est possible de se baigner.

Cascade Grand Galet : également appelée Cascade Langevin, cette imposante cascade est composée de multiples chutes d’eau étalées sur un large mur. Vous pouvez y aller en voiture et vous garer à 200m de la cascade. C’est la cascade du Sud Sauvage de la Réunion qui nous a le plus impressionné. Vous pouvez également passer par un petit sentier situé sur le bord de la route, en descente et vous rendre directement sur les berges de la cascade pour apprécier sa beauté d’un tout autre point de vue.

  • La cascade Grand Galet situé dans le Sud Sauvage de la Réunion non loin de Saint Joseph
  • La cascade Grand Galet situé dans le Sud Sauvage de la Réunion non loin de Saint Joseph

Cacade du Trou Noir : située juste avant la précédente, sur la route qui longe la rivière Langevin. Il vous faut garer la voiture juste avant le pont (chemin du grand Défriche) puis traverser le pont, prenez sur la droite (sentier qui longe la rive gauche). Je vous mets les coordonnées GPS pour le début du sentier, car nous avons eu du mal à le trouver. Marchez 5-10min (350 m) jusqu’à la cascade composée d’un grand bassin dans lequel la baignade est possible.

Anse des Cascades : située à l’Est de l’île, avant d’arriver sur Sainte-Rose. Sur place, une série de cascades constituent ce site naturel ainsi qu’une gigantesque palmeraie. Cadre très agréable pour des balades ou pique-niques.

Les randonnées du Sud de la Réunion

Le sentier du littoral reliant la Marine de Vincendo au Cap Jaune (++) : départ au niveau du parking de la marine de Vincendo. Magnifique balade qui longe le littoral sud de l’île. Le chemin est très bien balisé (suivre les balises blanches) et ne dure que 45 min (aller). La randonnée est très facile tout du long, il suffit d’escaler par endroit les roches volcaniques mais le chemin ne monte que très peu. Une fois que vous êtes arrivés au Cap Jaune, un panneau indique que la descente est interdite. Dans les faits, tout le monde y va pour s’approcher au maximum de cette formation géologique qui doit sa couleur à une réaction explosive de lave au contact de l’eau. Cette partie est cependant très pentue et nécessite de vraies chaussures de randonnée, surtout s’il a plu la veille et que le chemin est trempé. Ne pas avoir peur de finir le sentier sur les fesses car la descente est raide et pentue. Une corde est mis à disposition pour facilité la descente.

Source : Google Maps

La Pointe de la Table : boucle de 3km (1h30 A/R) qui permet de découvrir les paysages du Sud Sauvage de la Réunion. Tout le long du sentier se trouvent des panneaux explicatifs sur l’origine et la formation des différentes coulées de laves que l’on rencontre sur le chemin. Le départ se fait au Puit Arabe. Il est très facile à trouver en continuant quelques kilomètres après Saint Phillipe.

La Boucle des Margosiers : boucle de 11km/800m de dénivelé autour du village de la Plaine des Grègues. Le départ se fait à coté de l’église, prenez sur la droite puis à gauche au panneau qui indique la boucle. Garez vous sur le parking, et montez sur la colline en face de vous. Le début de la randonnée est commun avec la Boucle du Curcuma et se fait au travers d’une forêt dense qui laisse apercevoir peu de points de vue sur les premiers kms. Les 25 premières minutes de montée sont très rudes : marches d’escaliers interminables sur 300m de dénivelé. Le chemin n’est pas balisé et très peu d’indications sont présentes sur le chemin. Nous n’avons pas fait la boucle complète qui dure 5h A/R. Nous sommes allés jusqu’au point de vue sur Grand Coude et la rivière des Remparts (2h15 de marche aller) puis nous sommes redescendu par le même chemin (1h30 de descente). La randonnée n’est pas facile, les cuisses souffrent tout du long. Equipez vous de chaussures de marche et de beaucoup d’eau.

Les villes du Sud de la Réunion

Saint-Pierre : grande ville et capitale du Sud sauvage de la Réunion, Saint-Pierre est une ville côtière très festive. Ne manquez pas son marché qui a lieu tous les samedis matins de 6h à 12h30 au niveau de la Ravine Blanche. Vous y trouverez légumes et fruits exotiques, volailles, produits locaux (miel, vanille, rhums, épices), artisanat local, jus de fruits frais, vêtements… Arrivez tôt si vous voulez déambuler plus tranquillement entre les étals avant l’arrivée de la foule. Pensez à gouter un jus de canne à sucre, une véritable tuerie ! Baladez vous ensuite le long du front de mer, jusqu’à son joli port de plaisance.

  • Marché de Saint Pierre à la Réunion
  • Marché de Saint Pierre à la Réunion
  • Marché de Saint Pierre à la Réunion
  • Marché de Saint Pierre à la Réunion
  • Marché de Saint Pierre à la Réunion
  • arché de Saint Pierre à la Réunion

Pour une visite culturelle, passez voir les deux beaux temples tamouls de la ville : le temple Narassingua Perournal et le temple Shri Maha Badra Karli. Ces deux temples se visitent de l’extérieur (en continu) et de l’intérieur (hors cérémonies et sur des créneaux précis). Il est recommandé de déposer ses chaussures à l’entrée et de couvrir ses jambes et épaules pour pénétrer dans l’enceinte des temples. Visitez ensuite la mosquée de Attyab Oul Massadjid (ouverte au public, il faut également retirer ses chaussures à l’entrée).

Le Tampon : À la limite du Sud sauvage de la Réunion, cette ville est un passage obligatoire pour monter au Volcan, le Piton de la Fournaise. Cette ville très étendue (4e de l’île en nombre d’habitants) est une commune où il fait bon vivre.

Saint Joseph : excellent point de chute pour découvrir le Sud Sauvage de la Réunion. Dispose de tous les commerces. Une église se trouve au centre de la ville. On retrouve une certaine authenticité par rapport à d’autres villes de la côte Ouest de l’île.

Autres lieux d’intérêt

Le Cap Méchant : avancée de roches volcaniques dans l’Océan Indien, magnifique contraste entre le blanc de l’écume et le noir du basalte

  • Le Cap Méchant dans le Sud Sauvage de la Réunion
  • Le Cap Méchant dans le Sud Sauvage de la Réunion
  • Le Cap Méchant dans le Sud Sauvage de la Réunion
  • Marine Langevin à Saint Joseph : ce débarcadère est un super spot pour le coucher du soleil, lieu impressionnant où les vagues viennent se casser contre les roches volcaniques.
  • Marine Langevin dans le Sud Sauvage de la Réunion
  • Marine Langevin dans le Sud Sauvage de la Réunion
  • Marine Langevin dans le Sud Sauvage de la Réunion
  • Marine Langevin dans le Sud Sauvage de la Réunion
  • Marine Langevin dans le Sud Sauvage de la Réunion
  • Marine Langevin dans le Sud Sauvage de la Réunion
  • Marine Langevin dans le Sud Sauvage de la Réunion

Le Jardin des parfums et des épices : magnifique jardin botanique situé sur la route allant vers Saint-Philippe offrant tous les trésors de la réunionnaise. Sur place, vous pouvez soit faire la visite seul ou bien avec un guide (2 visites guidées par jour : 10h30 et 14h30). La visite libre coute 5,5e/personne.

  • Jardin des Parfums et des Épices dans le Sud Sauvage de la Réunion
  • Jardin des Parfums et des Épices dans le Sud Sauvage de la Réunion
  • Jardin des Parfums et des Épices dans le Sud Sauvage de la Réunion
  • Jardin des Parfums et des Épices dans le Sud Sauvage de la Réunion
  • Jardin des Parfums et des Épices dans le Sud Sauvage de la Réunion
  • Jardin des Parfums et des Épices dans le Sud Sauvage de la Réunion

L‘Escale Bleue : producteur de vanille qui commercialise “la vanille bleue” dont même l’enveloppe se mange. Elle est récoltée à pleine maturité après 9 mois sur la plante afin de permettre un développement optimal des arômes. Elle est ensuite affinée pendant 2 ans selon un savoir-faire unique. Sur place, vous pouvez faire une visite guidée (5e/pers) où l’on vous détaille les différentes étapes de sa production.

Belvédère du Serré et Grand Coude : prenez la route qui monte à Grand Coude et arrêtez vous au Belvédère du Serré depuis lequel vous aurez une magnifique vue sur le village de Grand Galet et la verdoyante vallée de la rivière Langevin. De l’autre côté, un autre belvédère avec une vue sur les montagnes abruptes et vertes qui vous laissera sans voix. Grand Coude est un petit village perché à 1100m d’altitude et situé dans les hauts de Saint Joseph, entre la rivière des Remparts et la rivière Langevin. Au cœur de ce village se trouve une foret de thé (le labyrinthe en champ de thé).

La Route des Laves et la forêt du Grand Brûlé :Toujours dans le Sud Sauvage de la Réunion, la route des laves est située sur la route qui relie les villes de Saint-Philippe à Sainte-Rose. Vous passerez subitement d’une route à la végétation verdoyante à une route désertique, façonnée par les coulées de lave successives. Le paysage est grandiose, lunaire. D’un côté de la route, les roches basaltiques se marient avec le bleu de l’océan et de l’autre avec le vert des montagnes.

Le Labyrinthe en Champ Thé : situé à Grand Coude, à 20min au Nord de Saint Joseph, cette exploitation agricole propose de découvrir le thé de l’arbre à la tasse. Un labyrinthe enchanté vous permettra au travers d’un jeu de piste d’en apprendre plus sur la culture du thé à La Réunion. Visités guidées possibles, découverte du géranium et de son alambic et balade à travers la forêt de théiers. La visite se termine par une dégustation de thé vert et de thé blanc à la ferme. Cette exploitation représente l’unique unité de production et de commercialisation de thé blanc et de thé vert en France. Sur place, vente de thé, d’huiles essentielles, de miel et autres produits agricoles de l’exploitation. La visite libre coûte 5,5e/personne.

La Maison du Curcuma : établissement situé en plein cœur de la Plaine des Grègues, dans les hauts de Saint Joseph. Il a la réputation de proposer le meilleur curcuma de l’île commercialisé sous le nom de “Curcuma de Luxe”. Une visite guidée est possible sur place pour nous faire découvrir les différentes étapes de la récolte, de la transformation et de la préparation du curcuma. Cette épice est indispensable pour faire un bon carry, plat typique de la cuisine réunionnaise. Leur boutique propose à la vente différents produits issus de leur travail : confiture, vinaigre, crème balsamique, curcuma en poudre, cannelle, gingembre, vanille….

Restaurants et gastronomie

La Réunion est comme son nom l’indique la “réunion” de différentes cultures et donc différentes cuisines. Elle regroupe des saveurs de l’Inde, de la Chine et des Antilles. Nous avons pu tester plusieurs de leurs spécialités : les samoussas, les bonbons piments et bonbons miel, le rougail saucisse, le carry camarons, le porc au chouchou. A la Réunion, que ce soit dans le Sud Sauvage ou ailleurs sur l’île, il est difficile de résister à toutes les tentations culinaires.

Saveurs du Sud – Saint Joseph : délicieux plats préparés mêlant la cuisine créole et la cuisine chinoise. Nous avons gouté le riz cantonnais, le porc au chouchou et le poulet aux olives. Tout était délicieux et à un prix imbattable : 9e l’assiette !

La Détente, Chez Gros Louis – Saint Pierre : restaurant à la décoration la plus épurée et simple possible, mais qui propose une savoureuse et typique cuisine créole pour 12-13e le plat ! Au menu : rougail saucisse, carry de viande ou poisson, cabri massalé, ti jacques boucané ! Un endroit parfait pour tester la cuisine créole !

Djoossy’s – Saint Joseph : si l’envie d’un bon burger vous prend, rendez vous ici. Burgers faits maison, très copieux (entre 6 et 8e) et très bonnes frites (2e la petite barquette/3e la grande). Service rapide.

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *