Le Duomo de Milan

Que faire à MILAN en 5 jours ?

Accueil » Que faire à MILAN en 5 jours ?

Mon amour pour l’Italie n’a de secret pour personne… (ou alors plus maintenant) ! Que ce soit son art de vivre, son patrimoine historique et culturel, ou encore sa cuisine, j’aime absolument tout dans ce pays ! Milan est une ville du Nord de l’Italie qu’il me tardait de découvrir depuis bien longtemps. Nous nous y sommes rendus en janvier 2020, et nous ne savions pas à l’époque que ce serait notre dernier voyage en avion et à l’étranger avant un bon bout de temps… Ville italienne de charme et capitale de la mode, Milan saura vous séduire. Entre monuments chargés d’histoire, balade sur les canaux et bonne gastronomie, voici les 5 incontournables lors d’un voyage à Milan, enjoy !

1. Le centre de Milan : La piazza del Duomo

Vous vous en doutez certainement, mais qui dit Milan dit… Le fameux DUOMO ! Véritable emblème de la capitale lombarde, c’est bien sûr le premier monument que nous avons visité et que j’étais pressée de découvrir, en vrai de vrai, tant sa beauté sur les réseaux sociaux m’avait laissée perplexe. Une fois devant cette imposante cathédrale, je n’ai pas été déçue. Il s’agit d’une des plus grandes et hautes cathédrales du monde. Ses pierres blanches et sa forme atypique d’architecture néo-gothique en font tout son charme. Il est possible de visiter à la fois l’intérieur de la basilique ainsi que de monter sur son toit-terrasse, pour y admirer la superbe vue panoramique sur la ville.

Nous avions réservé nos billets à l’avance sur internet, au prix de 17€ qui nous ont donné accès aux terrasses par les ascenseurs et éviter une queue supplémentaire qui n’aurait servi qu’à prendre les billets. Une fois en haut, nous pouvons déambuler à travers une dentelle géante, plusieurs coursives et passer sous les arches de la cathédrale. La terrasse la plus haute offre une vue dégagée sur les toits de la ville et les Alpes en arrière-plan, à ce stade on marche carrément sur le toit du Duomo ! Pour la petite anecdote, les terrasses étaient fermées à cause du verglas lors de notre jour de visite ce qui nous a valu une bonne heure d’attente dans le froid avant de pouvoir fouler les terrasses hautes. Malgré nos tentatives de corruption de l’agent de sécurité avec nos maigres mots d’italien « Scusi signore », impossible de rejoindre plus tôt ce lieu magique. Pour vous parler un petit peu de l’intérieur, la cathédrale est majestueuse par ses hauteurs sous plafonds, ses vitraux et ses ornementations mais pour moi, toute sa beauté se concentre surtout à l’extérieur !

Infos pratiques :

  • Horaires : ouverture de 8h à 19h pour la cathédrale / de 9h à 19h pour les terrasses (fermé le mercredi)
  • Tarifs pour la visite complète : pass B : 13€ / pass A : 17€ (identique au pass B mais accès aux terrasses par l’ascenseur)
  • Tarif pour la cathédrale seule (intérieur) 2€ – terrasses seules 9€ (à pied) / 13€ (via ascenseur) – aire archéologique seule 6€ – audioguide 9€

Le gros inconvénient de ce site, c’est les longues queues de file d’attente… il vous faut vous armer de courage ! Une visite du Duomo, ça se mérite ! Le lieu étant très très touristique, je vous conseille d’y arriver le plus tôt possible et de réserver vos billets sur internet pour profiter pleinement et rapidement de la beauté du lieu avant l’arrivée de la foule. C’est ce que nous avons fait le premier jour, nous étions face à la cathédrale vers 9h du matin (un exploit pour moi), en ce deuxième jour du mois de janvier, avec une place quasiment vide ce qui nous a permis de prendre tous nos clichés tranquillement.

La place du Duomo vaut aussi à elle seule de s’y arrêter un instant pour admirer le magnifique ensemble architectural formé par le Palazzo Reale (qui est aujourd’hui le principal pôle d’exposition milanais) et le palais Arengario sur la droite, la galerie Vittorio Emanuele II sur la gauche et bien sûr la cathédrale. Cette place constitue le cœur urbain de la ville, et en son centre se trouve la statue équestre du premier roi d’Italie. La fameuse galerie Vittorio Emanuele II a été une des premières d’Italie a être recouverte d’une coupole en verre lors de sa construction. Elle abrite une diversité de boutiques de luxe de marque italienne (Prada, Gucci…) mais aussi française (Louis Vuitton, Dior…) où la bourgeoisie milanaise aime se retrouver. Au centre de la galerie, sur le sol, se trouve une figurine de taureau. Une ancienne tradition affirme que tourner trois fois sur soi-même avec le talon du pied droit posé sur les parties génitales du taureau, porte chance. Tristan s’y est essayé comme vous avez pu le voir dans sa vidéo dédiée à ce voyage, mais malheureusement cette pratique endommage la mosaïque, qui doit être régulièrement restaurée.

La galerie relie la Piazza del Duomo à la Piazza della Scala où se trouve, vous l’aurez deviné, la Scala de Milan, théâtre d’opéra italien a la réputation internationale et où les plus grands noms de la scène lyrique se sont produits. Pour moi, l’Opéra National de Paris est largement plus impressionnant de l’extérieur, mais celui-ci vaut quand même d’y jeter un coup d’œil. Sur cette même place, on trouve également un vaste palais qui est aujourd’hui le siège de la mairie de Milan : le Palazzo Marino.

La Scala de Milan
La Scala, l’opéra international de Milan

Bonus : A quelques pas du Duomo, se trouve Rinascente (un équivalent de nos Galeries Lafayette) en haut duquel un espace restauration vous attend au dernier étage avec une vue sur les toits et terrasses du Duomo, c’est magnifique !

2. Le quartier Navigli

Mon deuxième coup de cœur après le Duomo se porte sur ce charmant quartier connu pour ses rues aquatiques et ses « canaux » que l’on appelle navigli. Construits à partir de 1179, ils allaient être utilisés jusqu’au XIXe siècle pour assurer l’irrigation ainsi que le transport fluvial de nombreuses marchandises dont le marbre du fameux Dôme de Milan. Ces canaux reliaient la ville avec les rivières et les lacs de la région. Cette activité commerciale des canaux a disparu dans les années 1970, et seuls Naviglio Grande et le Naviglio Pavese ont subsisté et constituent aujourd’hui l’attraction principale du quartier de Navigli. Ce quartier, situé au sud-ouest du centre historique de Milan, possède une ambiance bohème et artistique, il est surtout connu pour sa vie nocturne. De nombreux bars et restaurants proposant un « Aperitivo », l’happy hour italien, se succèdent au bord de l’eau. On y retrouve également boutiques, librairies et galeries d’art qui rendent ce quartier à la fois authentique et pittoresque. Ce quartier est très vivant et nous vous conseillons d’y arriver en milieu d’après midi et d’y observer le coucher du soleil lorsqu’il effleure l’eau des canaux, ce qui offre un rendu assez sympathique pour les amateurs de photos !

  • Les Navigli de Milan
  • Les maisons colorées du quartier Navigli à Milan
  • Les Navigli de Milan
  • Les Navigli de Milan de nuit
  • Navigli à Milan

Si vous êtes déjà allés en Italie vous savez certainement que ce pays a un don pour vous mettre l’eau à la bouche avec ses produits locaux, simplement en regardant les vitrines… Et pour tout vous avouer, nous nous sommes laissés tenter cet après midi là, par une part de pizza sur les coups de 17h (adresse en fin d’article)… après avoir mangé une crêpe vers 16h et avant d’enchainer avec le buffet à volonté de l’Happy Hour ! Autant vous dire que la ballade digestive nocturne était plus que nécessaire !!

Dans l’un des restaurants le long des canaux, nous nous sommes installés en terrasse pour tester la formule de l’« Aperitivo » qui propose au moment de l’happy hour, à partir de 18h, un buffet à volonté pour l’achat d’un cocktail (nous avons pris un spritz bien sûr !), un verre de vin ou tout autre boisson, soit l’équivalent d’un repas très copieux et varié pour 8 à 12€ seulement (en fonction des restaurants) avec entrée, plat et dessert compris : focaccia, bruschetta, pâtes fraîches, salades, charcuterie de toute sorte, part de pizzas, tiramisu… Bref, je m’arrête là, je vous vois déjà saliver ! Tristan n’a pas pu s’empêcher de tester la pizza au Nutella… (sans commentaire).

Au cœur des canaux, on peut également retrouver du street-art dans les rues Via Pio IV, Via Santa Croce, Emilio Gola, Alzaia Naviglio Pavese et Mario Pichi.

A quelques pas du quartier Navigli, se trouve les « Colonne di San Lorenzo », ruines romaines les plus célèbres de Milan, face à la Porta Ticinese médiévale. Ces colonnes sont l’un des lieux les plus fréquentés à l’heure de l’apéritif, où les jeunes milanais aiment se retrouver. Cet endroit est très agréable et sur cette même place se trouve la belle basilique Saint Laurent.

3. Le quartier du Castello

Autre incontournable à Milan, le château des Sforza (Castello Sforzesco) qui compte parmi les monuments les plus populaires de Milan, devant lequel se dresse une belle et grande fontaine. Construit au Moyen-âge pour servir de forteresse, le Castello Sforzesco a connu plusieurs sièges et reconstructions tout au long de l’Histoire. Aujourd’hui, le château abrite un important pôle culturel de la ville, avec de nombreux musées et une grande collection d’art. Le château abrite également la Pinacothèque de Milan ainsi que plusieurs musées municipaux, bibliothèques et archives historiques. La visite du Castello Sforzesco se fait aussi bien en se baladant au-dessus des créneaux desquels nous pouvons apercevoir un très beau panorama sur la ville et sur la structure du château, que dans la vaste cour centrale. D’autres lieux à ne pas rater : les Salles Visontee et la Cour des Armes, les Tours Falconiera, Castellana et del Carmine. Prenez le temps de visiter chaque partie et d’admirer les détails d’architecture encore bien conservés.

Infos pratiques :

  • Horaires et ouverture du château : du lundi au dimanche de 7h00 à 18h00, en été : de 7h00 à 19h00
  • La visite libre du château est gratuite, la visite guidée et la partie musée sont payantes : 30€/personne

A l’arrière du château se développe le Parc Sempione, coin de verdure très agréable où il fait bon se balader. Au fond de ce jardin se trouve le bel Arco della Pace (arc de Triomphe milanais, symbole napoléonien).

Un peu plus au sud se trouve la basilique Saint-Ambroise (basilica Sant’Ambrogio), l’une des plus anciennes de Lombardie et l’église Santa Maria Delle Grazie et son couvent dominicain qui sont une magnifique œuvre architecturale. Cette dernière abrite la célèbre fresque de Léonard De Vinci « La Cène » qui lui en a value son inscription à l’UNESCO en 1980. 

4. Le quadrilatero della Moda

La ville de Milan est réputée pour sa haute couture, on la surnomme « la capitale de la mode » et ce n’est pas pour rien. En effet, c’est dans ce quartier que sont exposées les meilleures créations des stylistes italiens et internationaux : nombreuses bijouteries, boutiques de design et de décoration, et les ateliers des plus importantes maisons de mode du monde sont concentrés sur quelques kilomètres, notamment Armani, Versace, Dolce & Gabbana, Prada, Fendi, Louis Vuitton, Chanel, Bulgari, Cartier, Valentino et Gianfranco Ferrè. Les amateurs de shopping ne seront pas déçus ! On ne peut pas en dire autant du porte-monnaie malheureusement… Même si vous ne succombez pas à la tentation d’acheter, la balade dans ce quartier pour admirer les vitrines vaut à elle seule le détour. Le quartier du « Quadrilatère de la mode » doit son nom au fait qu’il soit délimité par quatre rues : via Montenapoleone, via Alessandro Manzoni, via della Spiga et Corso Venezia. La via Montenapoleone est le cœur du quartier. La rue est considérée comme l’une des plus chics et prestigieuses du monde, comparable avec la Fifth Avenue à New York et celles des Champs Elysées à Paris.

Pause gourmande : arrêtez-vous au Caffé Pasticceria Cova pour y déguster l’un des meilleurs panettone de la ville!

Non loin, la Pinacoteca di Brera, musée d’art ancien et moderne de Milan, est située dans le Palazzo Brera, qui abrite d’autres institutions culturelles telles que la bibliothèque de Brera, l’Observatoire astronomique, le jardin botanique, l’Institut lombard des sciences et des arts et l’Académie des beaux-arts. Elle est considérée comme étant l’une des meilleures collections d’art d’Italie. Pour les amateurs d’œuvres d’art, c’est ici qu’il faut vous rendre ! Nous ne sommes pas trop musées, nous n’avons donc pas vu l’intérieur mais nous avons apprécié ce lieu pour son extérieur en arcades, sa cour intérieure et son très joli jardin.

Infos pratiques :

  • Horaires : ouvert tous les jours de 8h30 à 19h15 sauf le lundi
  • Tarif : entrée 10 euros, jardin et extérieur gratuit

5. City Life et quartier Isola

Aux cotés de ses nombreux monuments historiques, Milan possède aussi des quartiers plus récents avec une architecture plus contemporaire. Le quartier de City Life, à l’ouest, est l’équivalent de « La Défense » parisienne, en miniature. Un quartier moderne qui possède 3 hautes tours abritant des bureaux et investissent le cœur du complexe pour en devenir le centre d’attraction : la tour Generali, la tour Libeskind et la tour Allianz, formant la place Tre Tori. A proximité de cette place se trouve un grand centre commercial et un ensemble résidentiel. Ce nouveau quartier d’affaires contraste largement avec les monuments du centre historique de Milan mais montre que la capitale économique du pays évolue, et peut montrer différentes facettes qui participent à son attractivité.

Le quartier City Life

Le quartier Isola, au nord de Milan, se nomme ainsi car il se trouve isolé du reste de la ville par les rails et la gare Garibaldi. C’est un quartier qui connaît beaucoup de renouveau depuis le début des années 2000. Il est surtout connu pour les immeubles aux jardins suspendus de Stefano Boeri : le Bosco Verticale, véritable forêt à étage, à usage résidentiel, et son street-art. Pour une vue imprenable sur Milan, montez à la terrasse au 39e étage du Palazzo Lombardia (ouvert le dimanche : 10h-18h, gratuit). Rendez-vous ensuite sur la Piazza Gae Aulenti, belle place circulaire dominée par la flèche en spirale de la Torre Unicredit. Cette tour est l’un des plus hauts gratte-ciels d’Italie et abrite en son centre une patinoire, en hiver.

Et si on a plus de temps ? Si vous disposez de plus de jours sur place, n’oubliez pas que Milan est la ville-point de départ pour aller explorer la région des lacs (Lac de Come, Lac de Garde et le Lac Majeur). Également, la ville fortifiée de Bergame est très jolie, située à 60km de Milan. Nous n’avons malheureusement pas eu le temps de nous y rendre, mais cela fera l’objet d’un autre voyage.

Transports à Milan

Nous avons tout fait à pied et en métro mais Milan possède aussi un tramway historique jaune qui ressemble beaucoup à celui que nous avons vu dans les rues de Lisbonne (ville qui fera l’objet d’un article très prochainement).

Le tramway à Milan
Le tramway à Milan

Gastronomie

Se restaurer à Milan

La cuisine italienne, savoureuse et goûteuse, a fait parler d’elle dans le monde entier et pour cause, que ce soit en salé ou en sucré, elle a tout pour nous émerveiller : pizzas & plats de pâtes en tout genre, risotto, mozzarella di bufala, burrata, parmesan, gorgonzola, mortadelle, escalopes à la milanaise, minestrone, panettone, tiramisu, panna cotta… tant de mets qui font saliver !

Voici quelques enseignes que nous avons testé sur place et que nous vons recommandons :

  • Obica : restaurant connu et très prisé de Milan qui propose un très large choix de mozzarella de qualité accompagné de charcuterie coupée devant les clients. Il est également possible de manger des plats à la carte. Nous avons testé les lasagnes et les pates…
  • Trattoria Pane al Pane Vino al Vino : restaurant spécialisé dans la cuisine Lombarde, situé dans une rue qui ne paie pas de mine et pourtant… Nous y avons goûté les « gnocchi al gorgonzola » et les « spaghetti freschi alla carbonara », deux tueries !!
  • Panino Giusto : spécialisée dans les panini (sandwichs italiens), cette chaine de restauration rapide propose de délicieux panini garnis de produits variés, frais et de qualité (jambon de Parme, bresaola, carpaccio de bœuf, truffe, saumon…), il y en a pour tous les goûts !
  • Gelateria Le Colonne : à ne pas rater si vous allez visiter les colonnes de San Lorenzo, cette gelateria propose des glaces aux saveurs variées et des crêpes succulentes que vous pouvez customiser selon vos gouts. A déguster en marchant car il n’y a pas de place assise sur place. Très bonne adresse pour une pause gourmande !
  • Il Forno : pour les amateurs de pizzas, passage obligé pour y déguster une part à emporter parmi le vaste choix proposé ici ! Les pizzas sont excellentes, choix variés et prix très correct (3-4€ la part, prix au poids).
  • Spritz Navigli Milano : il s’agit du restaurant que nous avons testé pour l’Happy Hour avec sa formule qui propose, pour un cocktail acheté, un accès à un buffet à volonté ! (cf partie 2. de l’article)
  • Marchesi 1864 : pâtisserie historique de Milan, elle propose de nombreuses gâteries sucrées : panettone, chocolats, viennoiseries… Nous y avons déjeuné le premier jour et testé leur croissant nature avec une forme originale (différente des croissants français) accompagné d’un chocolat chaud pour réchauffer nos corps par ce temps glacial de début janvier.
  • Ristorante Pizzeria the Kitchen : c’est le restaurant que nous avons testé le soir de notre arrivée, le 1e janvier, comme il s’agissait d’un jour férié, peu de restaurant été ouverts ce soir-là, nous étions contents de nous faire une bonne pizza pour fêter notre début de week-end prolongé ! Les pizzas étaient très bonnes, pâte fine (vous le savez surement, je suis connaisseuse), mais le restaurant propose aussi une carte de viandes ou de poissons.

J’espère avoir réussi à vous transmettre cette atmosphère de Dolce Vita qui règne à Milan comme dans n’importe quelle ville italienne, et vous avoir donné envie d’y aller ! Merci pour votre lecture et à bientôt pour de nouvelles découvertes !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 comments