Le CAP CORSE : Le Tour en 5 jours

Accueil » Le CAP CORSE : Le Tour en 5 jours

La Corse est la 4e plus grande île d’Europe derrière la Sicile, la Sardaigne et Chypre. Elle regorge d’une diversité de paysages incroyable et abrite tous les climats grâce à ses différentes altitudes. On y retrouve des plages paradisiaques aux eaux translucides comme en Polynésie, des plages de sable noir, des pics enneigés, de vastes forêts, des montagnes découpées avec une végétation abondante, et de magnifiques villages perchés en hauteur en montagne ou en bord de mer. Je connaissais le Sud de la Corse mais pas encore le Cap Corse. J’y suis allée plusieurs fois en vacances avec mes parents étant petite mais j’avais oublié la beauté de ces différents paysages. C’était donc une redécouverte pour moi et la première fois pour Tristan.

On dit souvent des Corses qu’ils sont peu accueillants, que l’on n’y mange pas très bien, que c’est très cher et que l’arnaque n’est jamais bien loin… Partis avec ces aprioris, nous étions déterminés à nous faire notre propre opinion sur le sujet. Pour tout avouer, nous avons justement été très surpris de l’accueil que nous avons reçu partout de la part des locaux : toujours à nous donner de bons conseils, nous demander comment s’est déroulée notre journée etc… Alors peut-être que la crise du Covid-19 a beaucoup joué sur tout cela, rendant les Corses obligés de « soigner leurs touristes » car cette île vit, comme les autres, principalement du tourisme et donc « des touristes heureux » riment avec « des touristes qui reviendront ». Après des siècles d’invasions et de sièges, ils ont bien sûr un caractère bien trempé pour certains, mais ne sont aucunement désagréables, du moins pour ceux que nous avons rencontrés. Ce qui est cher aux Corses ? La Corse justement, ce qui peut expliquer d’une certaine façon pourquoi il y a parfois un rejet du continental qui souvent ne respecte pas LEUR Corse comme ils l’entendent. De manière générale, les Corses sont fiers de leur île et très soucieux de notre appréciation. 

La meilleure période pour vous y rendre est bien sûr en « hors-saison », le must étant le mois de juin avec peu de touristes et le début des premières chaleurs. De la mi-juillet à la mi-aout, l’afflux de touristes dénature un petit peu les endroits mais après chacun part en vacances en fonction de ses possibilités bien sûr ! Je retourne en Corse mi-juillet en famille dans un coin que nous n’avons encore jamais fait, je vous dirai dans un prochain article mon ressenti durant cette période.

Le Cap Corse représente la péninsule étroite située au Nord-Est de la Corse. Cette côte compte parmi les endroits les plus sauvages de l’île. Pour en découvrir plus vu du ciel, direction notre vidéo sur cette région.

Bienvenue sur l’ile de beauté !

Bastia

Bastia est la plus grande ville à visiter autour du Cap Corse, elle est située au Sud du Cap Corse coté est. C’est par-là que nous avons débuter notre séjour car la ville dispose d’un aéroport et d’un port qui accueille des ferrys en provenance de Nice, Toulon et Marseille, ainsi que de l’Italie. C’est la ville d’arrivée la plus pratique pour faire un itinéraire en Haute-Corse !

A Bastia, une balade à pied dans la ville vous permettra de découvrir les différents points d’intérêt :

  • La place Saint-Nicolas bordée par de nombreux restaurants implantés sous les platanes centenaires, elle donne aussi une vue sur le port où arrive les ferrys.
  • La rue Napoléon axe reliant le vieux port à la place Saint Nicolas. Dans cette rue entièrement piétonne, de nombreuses boutiques d’artisans, créateurs et restaurants se succèdent
  • L’église Saint-Jean-Baptiste, la plus grande église de Corse, reconnaissable à ces deux clochers jaunes culminant à 70 mètres de haut.
  • Le Vieux-Port qui est aujourd’hui un port de plaisance, de nombreuses bâtisses colorées sont organisées comme une arène autour du port. Endroit très agréable en fin de journée pour y manger ou boire un verre car il y a de nombreux bars et restaurants en terrasse pour y observer le retour des embarcations de pêcheurs
  • La Citadelle de Bastia sur laquelle il fait bon se balader. Le quartier de Terra Nova a été construit à l’intérieur de ses murs. Ici, pas de voiture ce qui offre une quiétude appréciable à ce lieu. Vous y aussi trouverez la belle cathédrale Sainte-Marie
  • Le palais des gouverneurs : avec sa belle façade orangée, il est classé Monument Historique et accueille le musée d’histoire de Bastia. Baladez-vous dans les rues du coin, vous y verrez pendre du linge aux fenêtres, on se croirait alors dans les rues de Naples !
  • Jardins Romieu : petit coin paisible de verdure situé entre le Vieux-Port et la citadelle, les jardins permettent d’avoir une vue dégagée sur la mer et les îles toscanes
  • L’église Saint-Jean-Baptiste, l'emblème de Bastia au Cap Corse
  • La ville de Bastia, le chef lieu du Cap Corse
  • Le port de Bastia au Cap Corse
  • Bastia et ses batiments
  • Le port de Bastia au Cap Corse
  • Le vieux Port de Bastia au Cap Corse
  • Le phare de Bastia au Cap Corse
  • La citadelle de Bastia au Cap Corse
  • Bastia et ses batiments

Les villages du Cap Corse

Pendant ces 5 jours, nous avons eu le temps de faire le tour des plus beaux villages du Cap Corse. Notre coup de cœur s’est porté sur le magnifique village de Nonza perché en hauteur avec sa belle et immense plage de galets noirs en contre-bas. Elle est décorée avec des galets plus clairs qui forment des dessins ou des messages que l’on peut voir depuis le haut de la route ou en drone. Pour y accéder, il vous faut descendre une multitude de marches et passer au travers d’une petite forêt très pentue : le retour est ardu !!! Le chemin est bien balisé avec des répères rouges permettant de retrouver facilement son chemin. Nonza est situé sur la côte ouest du Cap Corse. Il vous faut monter jusqu’à la tour de Nonza, pour y observer d’un côté, un point de vue mémorable sur le bleu de la méditerranée qui contraste avec le galet noir de la plage, et de l’autre, une vue sur le village et sa belle église rouge. Un petit tour dans le village permet de s’imprégner de l’ambiance qui règne dans ce village chaleureux.

Sur la côte est, en commençant par le sud, se trouve à 10km de Bastia le village d’Erbalunga qui est l’un des premiers villages où s’arrêter lors de votre tour du Cap Corse en voiture. Il possède un joli petit port et les maisons colorées s’alignent au bord de l’eau. Vous pourrez vous promener dans les ruelles et aller voir la tour génoise en ruines. C’est tout petit, mais agréable car la zone est entièrement piétonne. La place centrale du village est paisible avec ses palmiers et platanes permettant de s’accorder une petite pause.

Juste après ce village se trouve la grande plage de sable fin de Pietracorbara. De nombreuses paillotes sont présentes en bord de mer pour profiter du paysage en sirotant un bon cocktail. La fréquentation est très correcte et plutôt familale. Si vous souhaitez profiter d’une journée en famille avec une eau turquoise et calme, c’est l’endroit qu’il vous faut.

En remontant vers le Nord, nous nous sommes arrêtés au village de Porticciolo situé en bord de mer et enfin à celui de Rogliano, situé plus en altitude, accroché aux flancs de la montagne où l’on trouve les vestiges d’un château.

Alerte Spot : Si vous continuez de monter après le village de Rogliano, une vue dégagée sur ce village s’offrira à vous.

Les plus beaux points de vue du Cap Corse

Tout le long de notre séjour nous avons pu observer de très beaux points de vue sur la mer méditerranée et les côtes découpées du Cap Corse. Nous avons sélectionné ici nos trois coups de cœur pour une vue à couper le souffle :

  • Point de vue de la Tour de Sénèque : le départ de la randonnée se fait sur le parking de la Tour, à Luri. Pour la rejoindre, il vous faudra marcher environ 25 min. La randonnée est facile, mais équipez-vous de chaussures de marche. Une fois en haut, une vue imprenable sur les montagnes qui tombent à pic dans le bleu de la méditerranée. C’est magnifique de tous les côtés de la Tour ! Un must à ne pas rater pour les amoureux de la nature.
  • Point de vue du Sentiers des douaniers : le sentier des douaniers est un chemin de randonnée qui permet de faire tout le tour du Cap Corse. Le point de départ se fait derrière le port de la ville de Macinaggio. Il vous faut continuer sur la plage de Macinaggio puis rejoindre le sentier pédestre. Le chemin se divise ensuite : il vous faut prendre sur la droite et suivre le littoral. Il existe plusieurs parcours en fonction du temps dont vous disposez. Le parcours le plus long se fait en 7h30 de marche aller ! Il relie Macinaggio au port de Centuri. Il faut savoir qu’il ne s’agit pas d’une boucle, donc si vous faites le chemin de 7h30 vous devrez faire 7h30 de marche en sens inverse. Vous pouvez essayer de voir si des bus ou Uber peuvent vous ramener pour vous éviter le chemin retour. Si vous décidez de vous rendre jusqu’à la ville de Barcaggio, au Nord du Cap Corse il vous faudra marcher 3h30 aller.
Carte du sentier des douaniers
Carte du Sentier des douaniers

Nous avons choisi de ne faire qu’une partie seulement de la randonnée, nous avons marché un peu moins d’une heure pour rejoindre la plage de Tamarone, première plage du sentier des douaniers après Macinaggio, puis nous avons fait demi-tour car le temps n’était pas au rendez-vous et que nous avions d’autres choses à voir dans le coin. Sur place, possibilité de se restaurer.

  • Point de vue du Moulin Mattei : une fois la voiture garée au parking, une dizaine de minutes de marche vous attendent pour atteindre le moulin de Mattei duquel vous pourrez observer une jolie vue sur la côte ouest du Cap Corse. Si le beau temps est au rendez-vous, vous pourrez apercevoir au loin les côtes italiennes et les îles toscanes se dessinner au loin.

Saint-Florent

Dans les environs du Cap Corse, on vous recommande d’aller vous balader à Saint-Florent. Cette ville très mignonne me fait penser à certaines villes de bord de mer de Croatie avec leur campanile similaire à celui que l’on peut voir à Saint-Florent. Elle est aussi souvent comparée à Saint-Tropez, car elle possède un très grand port de plaisance où stationnent d’imposant bateaux de luxe. C’est un de mes endroits coup de cœur de ce voyage. Vous pourrez y faire une balade sur les quais, puis emprunter les ruelles pour monter à la citadelle et profiter du point de vue sur la ville depuis l’esplanade. La ville de Saint-Florent permet aussi de rejoindre en bateau le désert de l’Agriate dont je vous en parle juste après.

N’hésitez pas à vous arrêter à la plage de la Roya située non loin de là. Elle permet d’avoir une vue sur la ville et la marina de Saint Florent avec en fond les montagnes du Cap Corse qui donnent un certain relief au paysage.

Le désert de l’Agriate

Le désert de l’Agriate (et non « des Agriates » comme on le voit partout), est situé à l’ouest de la ville de Saint Florent. Son appellation de « désert » ne fait pas référence ici à un désert de sable mais plutôt à un désert humain. En effet, il y a plusieurs années, les habitants de ce coin de l’île ont fuit car les conditions de vie y étaient devenues trop difficiles. Les 16 000 hectares du désert étaient autrefois utilisés pour cultiver du blé et des oliviers. Ils abritaient également de nombreux troupeaux de moutons et de brebis. Les paysages sont encore préservés mais il faut se le meriter car l’accès n’est pas facile.

Le maquis méditéranéen y est bien représenté comme par exemple avec la célèbre Myrthe qui est utilisé par les Corses pour donner du goût à leurs plats mais aussi pour en faire une célèbre liqueur, que nous avons pu tester et qui est totalement validée…

Les paysages y sont absolument splendides, on y trouve une faune et une flore abondantes. On traverse souvent ce désert dans le but de se rendre à deux des plus belles plages du Nord de la Corse : la plage de Saleccia (longue de 1km) et la plage du Lotu (un peu plus petite, avec un joli ponton qui s’avance dans la mer). Sable fin, eau turquoise, le cadre est paradisiaque !

Pour rejoindre ces plages trois possibilités s’offrent à vous :

  • Par la mer en prenant le bateau. C’est la solution la plus facile et rapide (moins de 30 minutes) pour aller découvrir les plages. Soit en solo : location de bateau à la journée sur le port de Saint-Florent ou bien excursion à plusieurs (25€/personne). Les départs se font tous les jours depuis le port de Saint-Florent.
  • Par la terre : en louant un 4×4 (plusieurs compagnies en proposent) car pour rejoindre les plages il vous faut faire 12km de piste sur une route totalement escarpée ! On vous déconseille d’y aller avec votre propre voiture ou votre voiture de location au risque de la casser !! Certains randonneurs essayent d’emprunter la piste mais ce n’est pas recommandé à cause de la poussière importante émise par les véhicules. Plusieurs formules sont disponibles en louant un 4×4 :
    • Navette Aller/Retour jusqu’à la plage de Saleccia : on vous dépose à 5 min de la plage après plus d’1h20 de route. Vous pourrez vous prélasser la demi journée sur cette plage de sable fin
    • Navette avec Aller à la Plage du Lotu puis vous aurez 1h20 pour rejoindre la plage de Saleccia par le sentier du littoral. Vous aurez un peu moins de temps pour profiter de la douceur de l’eau mais vous aurez fait une partie du sentier du littoral qui abrite des criques aux couleurs incroyables. Le 4×4 vous attendra ensuite à la plage de Saleccia pour le retour.
    • Formule sur demande.
  • Dernière option, plus sportive, celle de la randonnée. Vous pourrez y découvrir des criques toutes plus belles les unes que les autres mais il faudra être patient pour rejoindre la Plage du Lotu puis la Plage de Saleccia. Au départ de la plage de la Roya commence le chemin des Douaniers (différent de celui cité précédemment). Plus de 6h de marche à travers ce paysage aride vous attendent. Prévoyez de quoi manger et vous hydrater pour résister à ces heures de marche. Vous pouvez retrouver toutes les informations ici. Vous pouvez décider de longer tout le désert de l’Agriate en faisant une randonnée de plus 35 km si vous êtes motivés… Des campings sont disponibles sur la route pour que vous puissiez vous reposer avant de prendre la route. Pour information, il est normalement interdit de faire du bivouac, du feu ou encore un barbecue par rapport au risque d’incendie de cette faune extrêmement riche.

Personnellement, nous avons opté pour la location d’un 4×4 avec la compagnie Rando4x4Corse, cela nous a permis de faire la connaissance d’Alban, un Corse pur souche, amoureux de son île qui nous a transporté au travers du désert de l’Agriate. Comme il dirait, il y deux sortes de personnes, “les Corses” et “ceux qui veulent le devenir”. Il est également guide touristique, nous avons donc pu bénéficier de ses conseils et de ses explications sur la formation de ce désert ainsi que sur les noms qui ont été donnés à certaines formations rocheuses en forme d’animaux, sur les différentes plantes qui forment le maquis Corse… Au bout d’1h20 de trajet, on arrive à un croisement : soit la plage de Saleccia, soit celle du Lotu. Nous n’avons eu le temps de découvrir que la première.

Alban vous dépose quelques mètres avant la plage. Il ne vous restera plus que quelques mètres à parcourir pour découvrir la plage de Saleccia. Sur place, une eau translucide et peu profonde sur plusieurs mètres vous attend ! Le décor en arrière-fond est simplement grandiose avec des montagnes dont le sommet semble encore enneigé et qui tombent dans une eau d’une clarté des plus totales. Nous y avons fait notre première baignade de l’année ! Il faut dire que la profondeur d’eau étant tellement faible, malgré qu’elle n’ait pas eu le temps de beaucoup chauffer, elle était à parfaite température pour s’y tremper. En cette période de Juin, les touristes ne sont pas encore trop nombreux ce qui permet d’avoir la plage quasiment pour vous. Un rêve éveillé !

Pour découvrir la Corse d’une manière plus locale, moins toursitique, Alban propose des excursions sur toute l’île de beauté. Vous embarquerez avec lui pour quelques jours pour voir la Corse d’une autre façon. A vous les spots inconnus des touristes mais surtout vous en ressortirez pleins de connaissance sur l’histoire de la Corse et sa végétation. Il est prévu que nous y retournions pour faire un trip avec lui…

Logement

Pour ceux qui nous suivent également sur Instagram, vous avez pu voir que nous avons eu la chance de loger pendant 3 nuits au superbe hôtel Aethos Corsica, situé dans le joli village d’Oletta, au Sud-Ouest de Bastia. Cet hôtel est un ancien palais qui a été rénové récemment en hôtel de luxe. On s’y sent très bien, comme dans un gîte, l’ambiance y est très familiale et le personnel aux petits soins, super accueillant et bienveillant. Une grande terrasse borde la piscine sur laquelle est servi chaque matin le petit déjeuner avec une superbe vue sur la baie de Saint-Florent et les montagnes du Désert de l’Agriate en fond. D’ailleurs en parlant du petit déjeuner, les formules permettent de déguster les fromages et charcuteries locales ce qui est un vrai plus. La qualité est au rendez-vous mais également la quantité. Il n’est pas nécessaire de prévoir de manger le midi car vous sortirez de là repu.

La piscine est toute en longueur sur plus de 20 mètres. Vous pourrez autant faire des longueurs que vous relaxer en profitant du cadre idylique. Le jardin est très bien entretenu avec de gros oliviers qui habillent l’allée centrale. Pour vous reposer après une longue journée de randonnée, les chambres sont parfaites avec des lits très grand format et confortables, l’air conditionné, un minibar, des équipements durables et beaucoup d’espace. Elles offrent une vue magnifique sur les environs de l’hôtel.

Nous ne pouvons que vous recommander d’y séjourner pour découvrir la Haute Corse. Vous êtes sur d’y passer un moment super agréable. Tout est fait pour que le client se sente bien. Les petites attentions du personnel sont quotidiennes. N’hésitez pas à discuter avec le personnel pour apprendre beaucoup sur cette région qui a tant à offrir.

Restaurants du Cap corse

  • Glacier Giacomelli : situé sur le vieux port de Bastia, propose de très bonnes glaces artisanales aux parfums variés et originaux.
  • I Fratelli : restaurant typiquement Corse situé à Rapale. Il propose un menu Corse pour 30€ (entrée, plat, fromage et dessert) ou des plats à la carte. Lors de nos voyages, on essaye toujours de goûter à la gastronomie locale. Très bon restaurant dans un cadre simple à l’intérieur et magique à l’extérieur avec leur terrasse qui vous permet d’y observer un magnifique coucher de soleil sur les montagnes si vous venez y manger le soir. C’est clairement notre coup de coeur.
  • LVP : restaurant situé sur le port de plaisance de Bastia
  • L’Olivier : très bon restaurant de Saint Florent avec une vue directe sur le port, il propose une super carte de poissons, viandes ou plats de pâtes. Nous avons testé les moules au roquefort et les linguines aux gambas, c’était délicieux ! Pour les amateurs de Spritz, on vous recommande de tester le Capo Spritz fait avec un vin Corse qui lui donne une couleur plus rouge que le Spritz classique, excellent !
  • Le grill : restaurant sympa sur Saint-Florent, situé également le long du port.

Merci de nous avoir lu, à bientôt pour de nouvelles aventures !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 comments