Le Palacio de Cristal ou le Palais de Cristal situé dans le Parc du Retiro à Madrid

Que faire à MADRID en 5 jours ?

Accueil » Que faire à MADRID en 5 jours ?

Madrid possède un riche patrimoine culturel et historique. Très vivante, cette ville où les monuments d’architecture classique côtoient ceux de construction plus récente, est très agréable à visiter toute l’année. Madrid est également une ville d’art, elle abrite trois des musées les plus visités au monde. Nous sommes partis à la découverte de la capitale espagnole en janvier 2019 pendant 5 jours et cela nous a été suffisant pour apprécier la quasi-totalité des best-of de la ville. Madrid est une capitale à taille humaine, ni trop grande ni trop petite, nous avons pu tout faire à pied et en métro. Découvrez les pépites de la capitale espagnole et sa gastronomie…

Pour vous y retrouvez, nous avons divisé la visite de Madrid en quartier :

Le quartier de La Puerta del Sol, Plaza Mayor et Gran Via : LE CENTRE DE MADRID

La visite de Madrid débute avec la Puerta del Sol et la Plaza Mayor qui sont deux places emblématiques de la capitale. La Plaza Mayor fut pendant des siècles le cœur de la capitale espagnole. Son architecture en quadrilatère paré de briques rouges ne laisse pas indifférente. Il n’est pas rare de se faire aborder par des caricaturistes, des personnages de bandes dessinées. Au fil des années, la Puerta del Sol l’a progressivement remplacé pour devenir aux yeux des madrilènes la place centrale de la ville. C’est une des places les plus animées de Madrid et le point de départ des principales rues de la ville. N’oubliez pas de lever la tête pour admirer l’horloge de la Casa Correos qui abrite le gouvernement régional de la Communauté de Madrid.

Pour la petite anecdote, le jour de l’an, des milliers de Madrilènes se réunissent devant ce bâtiment pour manger les douze grains de raisin au son des douze coups de minuit (comme la tradition espagnole le veut). Il n’est pas rare d’assister à des représentations de danse ou de chant en se baladant le long de cette place lui donnant une ambiance chaleureuse. Le jour de notre venue, une troupe de hip-hop faisait danser la foule.

Dans ce quartier, il ne faut pas manquer de passer au magnifique marché couvert San Miguel avec son architecture en fer et en verre. Ce marché n’est certes pas donné car très touristique mais propose de nombreuses spécialités locales, fraiches et savoureuses qui font toutes saliver ! Les odeurs appétissantes vous mettent l’eau à la bouche, c’est un excellent endroit pour déjeuner. Il est organisé en stands permettant d’aller picorer à droite à gauche pour goûter les petits délices de la cuisine espagnole. C’est très convivial, nous avons adoré cet endroit !

Ce quartier abrite également la rue la plus fameuse de Madrid : la « Gran Via ». Cette grande artère de la ville relie la calle de Alcala à la Plaza de España. Très animée de jour comme de nuit, cette rue possède les bâtiments les plus emblématiques de la ville, à savoir : l’Edificio Metrópolis reconnaissable au dôme doré qui le surmonte, l’Edificio Telefonica qui pourrait se fondre avec les grattes ciel new-yorkais tant son style est semblable à certains des édifices présents sur The Big Apple, l’Edificio Grassy et enfin l’Edificio Carrión, couronné par le célèbre panneau lumineux « Schweppes » qui préside la Plaza del Callao.

  • Edificio Metrópolis à Madrid sur la Gran Via
  • L'Edificio Telefonica à Madrid en Espagne
  • l'Edificio Carrión à Madrid en Espagne
  • Edificio Metrópolis à Madrid sur la Gran Via de nuit

Dans ce coin, un autre endroit vaut le détour : le « Circulo de Bellas Artes » qui est un centre culturel proposant spectacles et cinémas. Le dernier étage de ce bâtiment possède un bar-terrasse avec une vue panoramique imprenable à 360° sur la capitale et notamment sur le bel Edificio Metropolis. Si vous y allez aux heures de pointes, armez-vous de patience car quelques minutes d’attente en bas du bâtiment seront nécessaire pour accéder à ce lieu prisé des touristes et des locaux. Un conseil : à faire au coucher du soleil et pourquoi pas y rester en soirée pour profiter d’un des délicieux cocktails maison ! Testé et approuvé !

L’accès au toit est possible du lundi au dimanche pour un prix raisonnable de 5€ en tarif normal et 4€ si vous possédez une carte jeune/étudiant.

Le quartier de la Plaza de Cibeles et du Parc du Retiro

Depuis le belvédère du Circulo de Bellas Artes, un bâtiment avait attiré notre regard au loin. Un impressionnant palais à l’architecture imposante : le Palacio de Cibeles. Il abrite le CentroCentro, un centre culturel proposant un nombre important d’expositions sur le thème des villes et de Madrid. Ce palais est aujourd’hui le siège de l’hôtel de ville de la capitale espagnole.

Si vous nous suivez à travers nos différentes aventures, vous devez savoir que nous ne sommes pas trop attirés par les musées en général, mais davantage par les points de vue insolites et les grands espaces. Ce musée était surtout pour nous l’occasion de découvrir au dernier étage du bâtiment un mirador offrant l’une des plus jolies vues surplombant la ville ainsi que sur la fontaine de Cybèle située en contre-bas. Pour y accéder rendez-vous en ascenseur jusqu’au 6e étage où quelques marches vous attendent pour découvrir ce lieu unique situé au 8ème étage. On peut également y apercevoir le début de la Gran Via et le Parc du Retiro. Pour le prix, il vous faudra débourser 4€/personne pour accéder à la terrasse.

  • Le Palais de Cibeles à Madrid en Espagne
  • Le Palais de Cibeles à Madrid, la capitale de l'Espagne
  • Vue depuis le Palais de Cibeles sur la fontaine de Cybèle et au loin les monuments de la Gran Via à Madrid

Si vous aimez les musées, on trouve à quelques mètres de là le Musée Thyssen-Bornemisza très réputé. Nous n’avons pu qu’admirer la façade mélant une architecture moderne et de belles pierres rouges donnant une certaine originalité au bâtiment.

Derrière le Palacio de Cibeles se trouve le Parco del Retiro, lieu favori des familles madrilènes pour se balader, s’évader le week-end pour échapper aux bruits incessants de la capitale. Vous pouvez décider d’y passer quelques heures, en regardant la population déambuler au gré des allées. Il est également possible de louer une barque pour un moment privilégié sur l’étang du parc. Un must pour les amoureux voulant un moment à eux, «hors du temps» pour se ressourcer.

Ne partez surtout pas de ce parc avant d’avoir vu le célèbre Palacio de Cristal. Dans cet écrin de verdure, cette magnifique structure en verre et armature métallique accueille aujourd’hui des expositions artistiques. Pour les amoureux de photographie, c’est un véritable régal pour les yeux. En effet, le jeu de lumière passant au travers des multiples façades en verre donne un aspect original aux photos.

Le Palacio de Cristal ou le Palais de Cristal situé dans le Parc du Retiro à Madrid

A quelques mètres du jardin se trouve le Museo del Prado qui était en travaux lors de notre séjour dans la ville. En partant du parc, petit conseil pour les amateurs de street art : dirigez-vous vers le Caixaforum, un mur végétal recouvrant une ancienne centrale électrique ainsi qu’à la découverte du quartier Lavapiès.

Le quartier du Palacio Réal

Le Palacio Real (palais royal), est la résidence de la famille royale espagnole. Il est possible de visiter à la fois l’extérieur avec ses magnifiques jardins (Jardin de Sabatini) organisés de manière structurée autour d’un bassin central, sa cour et son intérieur où trône les richesses acquis au fil des siècles par la monarchie espagnole. Deux jours par semaine a lieu la relève de la garde (le mercredi et le samedi) si vous voulez y assister. Nous n’avons pas eu le temps de voir cette cérémonie à cause du programme assez chargé que nous nous étions fixés. Face au Palais Royal, se dresse la belle cathédrale de la Almudena.

Non loin de là se trouve le Temple d’Amon (templo de Debod), temple de l’Egypte antique offert en cadeau à l’Espagne, qui donne une touche d’exotisme à la ville. Il est possible si vous avez encore du temps de prendre un bol d’air frais au Parc de la Casa de Campo de l’autre côté du fleuve bordant le Palacio Real.

Bonus pour les amoureux de football : le fameux stade Santiago Bernabeu du Réal Madrid

Mon amour pour le football n’est plus à prouver. Être à Madrid et ne pas aller visiter l’enceinte du club aux 13 coupes d’Europe, était pour moi impossible. A peine arrivé devant le stade, j’étais déjà impressionné, émerveillé par l’immensité de cette structure.

L’entrée coûte environ 25€/personne pour la visite des gradins, de la salle des trophées, le terrain et la salle de conférence de presse, de quoi se prendre pour Zinédine Zidane à la veille d’un match de Ligue des Champions ! J’avoue que je me suis pris au jeu, à fouler les pelouses comme les joueurs du Real de Madrid, à rentrer dans le bus qui les accompagne à chaque match, à prendre la place de l’entraineur en conférence de presse, etc. Lorsque l’on arrive dans la salle des Trophées, on est ébloui par le nombre de coupes et l’histoire du club est racontée dans les hauts parleurs. Le clou du spectacle a été de pouvoir soulever le Trophée de la Ligue des Champions, à défaut d’avoir pu le faire en tant que joueur professionnel.

Beaucoup d’émotions pour tous ceux qui aiment le football et le sport en général !

Gastronomie et restauration

On ne peut pas parler de l’Espagne sans mentionner sa gastronomie, riche et variée. Tapas, tortilla de patatas, gaspacho ou encore la succulente paëlla sont des plats qui nous font directement penser à ce pays en nous mettant l’eau à la bouche. Il est impossible de visiter l’Espagne sans goûter à ses spécialités locales tant réputées. Dans la capitale espagnole, ce ne sont pas les endroits qu’il manque pour se délecter après une longue journée de marche. Après l’effort, le réconfort, voici une petite sélection de restaurants que nous avons testés :

  • La Pulpería De Victoria : on ne pouvait pas partir de ce pays sans (re)goûter le délicieux « poulpe à la galicienne » (pulpo a la gallega), très populaire dans le Nord de l’Espagne en Galice. A base de poulpe, paprika et piment, ce plat saura mettre tous vos sens en éveil. J’en avais déjà mangé à Valence mais c’était une première pour Tristan, qui a adoré. Si vous aimez les produits de la mer et que les épices ne vous dérangent pas, foncez ! Ce restaurant est à faire pour tous les amateurs de cuisine espagnole en passant par de la viande de grande qualité, aux moules gratinées même si le poulpe reste la spécialité de la maison. Nous avons également testé les calamars grillés, une tuerie ! Concernant le prix, il est très abordable. Le personnel est accueillant et le service assez rapide. Vous ne serez pas déçu de passer un moment dans ce restaurant.
Le plat typique de galice, le poulpe à la galicienne
Poulpe à la galicienne
Calamars à la Plancha
Calamars à la Plancha
  • Le Museo del Jamon : ce restaurant typiquement espagnol est assez atypique. Au rez-de-chaussée se trouve un gigantesque stand de charcuterie et fromage ainsi qu’un bar où vous pouvez acheter des spécialités espagnoles et les déguster sur place avec un verre de sangria, et à l’étage se trouve le restaurant à proprement parler. Le nom du lieu prend tout son sens à la vue des multiples jambons exposés le long des murs. Le menu est varié et pas très cher. Nous y avons commandé des plateaux de charcuterie et fromage. Un lieu de dégustation incontournable à Madrid !
Menu du Muséo del Jamon
Menu du Muséo del Jamon
  • 100 Montaditos : on change de registre ici avec cette chaine de restauration rapide très réputée en Espagne. Elle propose des « montaditos », petits sandwichs traditionnels au goût divers et varié. Il y a en a pour toutes les envies, le choix est énorme. Pour commander, le principe est un peu différent des restaurants traditionnels. Sur votre table se trouve un bon de commande sur lequel vous pourrez noter tout ce que vous souhaitez déguster. Ensuite, vous allez ramener ce document au caissier qui vous encaissera et vous demandera votre nom pour vous prévenir lorsque la commande sera prête. Pendant ce temps, vous pouvez retourner vous asseoir pour déguster une petite cerbeza (bière) pour patienter. Le rapport qualité/prix est vraiment bon pour une pause gourmande et rapide même si il ne faut pas s’attendre à un menu gastronomique, mais ce n’est pas le but ce genre de restaurant.
Exemple de Montaditos
Les Montaditos

Il n’est pas difficile de se faire plaisir sur le plan alimentaire en Espagne, vous trouverez toujours de quoi égailler votre journée et régaler vos papilles !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 comments